• Le blog de petite soeur... Isembrine

    Bonjour, je vous présente le blog d'Isembrine, sensible, discrète et secrète, la voici qui se lance et fait ses premiers pas sur son blog. Si vous parcourez ses premiers articles, merci de l'encourager...

    Et au hasard du temps ne soyez pas étonnés si nous faisons des articles qui se ressemblent, au jour le jour, car bien que nous ne soyons pas jumelles, nous vivons souvent les mêmes expériences, il y a du presque surnaturel là dedans...

     

    http://isembrine.over-blog.com/article-la-lune-et-la-fleur-50168093.html  

    A cliquer ça et là, pour la découvrir :  

    http://isembrine.over-blog.com/article-aujourd-hui-dans-le-chatrisien-libere-51028666.html

     

      " Libres propos de mon cheval "

    "Pour quelle raison, dit il, des animaux comme moi que Dieu a crées pour qu'ils broutent à l'aise dans les hautes herbes, se prendraient-ils soudain d'affection pour les petits nerveux exaltés qui leur grimpent dessus, les cravachent et leur filent des coups de pied dans le bide dans le seul but d'arriver les premiers au bout d'un chemin sans pâquerettes, pour que les chômeurs puissent claquer leurs assédiques le dimanche ?
     En réalité, (c'est toujours mon cheval qui parle) les jockeys aiment les chevaux comme les charcutiers aiment les cochons. C'est un amour dénaturé, pervers, qui pousse le charcutier, tronçonneur de gorets s'il en est, à signaler la présence de sa boutique par un cochon en bois hilare ceint d'un tablier blanc. Et c'est le même anthropomorphisme malsain qui incite des publicitaires tordus à vendre des épices par le biais du spectacle effroyable d'un boeuf complètement taré et tout à fait ravi à l'idée qu'on va le bouffer avec de la moutarde, mais pas avec Amora, parce que, meugle- t -il, « il n'y a que Maille qui m'aille ».
    Et les chasseurs, qui affirment sans rire qu'ils chassent parce qu'ils aiment la nature.
    Peut on entendre propos plus consternant de sottise dans la bouche d'un homme?
    Mais plus dégénéré que le chasseur, il y a le pêcheurqui affirme que le chasseur est un tueur sans pitié, alors que lui même acrroche par la bouche et fait souffrir à mort des carpes aussi innocentes qu'immangeables.
    Ou le dompteur qui déborde, pour les lions en cage, du même amour que Louis XI réservait à La Balue.
    Y a des coups de sabots dans la gueule qui se perdent, soupira mon cheval.
    L'autre nuit, ajouta-t-il en riant, j'ai fait un rêve absolument charmant. C'était dans une arène, la vache qui rit attrapait un matador par la peau du cul, le jetait par terre, et lui piétinait les oreilles et la queue.
    Je convins que c'était amusant."

    Ce n'est pas moi qui le dis, c'est... Pierre Desproges, et c'est dans le blog d'Isembrine...
     
    Bonne soirée, c'est vendredi...
     
     Elle-est-bien-bonne--.jpg
    « Jour de pluie sur la JeanneDes nouveaux colliers en galets peints... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Juin 2010 à 12:00
    Le ton est donné... Je vais approfondir la question Chaleureusement ma reine de Bretagne Rose
    2
    Dimanche 13 Juin 2010 à 12:00
    J'ai visité le blog, très sympa. C'est vraiment ta soeur ou c'est une façon de parler Bleucéanne? Au fait l'examen alors, tu devais passer un examen vendredi. Bonne soirée Bisous
    3
    Dimanche 13 Juin 2010 à 12:00
    je vais allez la voir cette petite soeur jumelle Je me reinscris à ta newsletter avec mon nouveau mail bisous Anne
    4
    Dimanche 13 Juin 2010 à 12:00
    CoucouBleucéanne, je te souhaite un très beau dimanche. Gros bisous et à bientôt,
    5
    Lundi 5 Juillet 2010 à 12:00
    une grosse bise de Normandie - la Bretagne que je vais retrouver pour un mois - bizzz
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :